imagesAVXX6GRX

 Dans l'absolu, l'initiation au Reiki ne présente pas de danger, mais une initiation opère des transformations profondes qui peuvent perturber le nouvel initié mal préparé.

Le centrage et l'ancrage

L'initiation Reiki est spirituelle mais le corps physique ne peut cependant pas être négligé, bien au contraire. Toutes les dimensions de notre être doivent être considérées. Rejeter le corps physique et le monde matériel au profit de la vie spirituelle est non seulement un non-sens mais surtout dangereux. L'énergie Reiki pénètre par le chakra couronne qui se trouve au sommet du crâne et chemine dans le corps en harmonie avec le rythme de notre respiration. Pour être transmise, elle est dirigée dans les mains du praticien. Si l'initié au Reiki n'est pas correctement centré et ancré, de l'énergie reste bloquée au niveau de la tête provoquant vertiges, maux de tête, hyper-tension, saignements du nez et confusion mentale. La dépression et la perte de repère avec la réalité ne sont pas loin ... L'énergie doit toujours circuler : l'inertie, c'est la mort. Il est crucial de comprendre que le corps physique est un support formidable aux progrès spirituels, plus l'ancrage sera solide, plus l'énergie circulera correctement.

Bouddha a dit : « Ton corps est précieux. C'est ton véhicule vers l'éveil. Traite-le avec soin. »

Le travail de purification

Toujours sur le plan physique, une purification s'opère suite à l'initiation. C'est la raison pour laquelle on demande aux nouveaux initiés de faire leur auto-traitement pendant 21 jours. Ce travail de purification et ses conséquences sont très variables selon les personnes. Il est cependant nécessaire pour avancer. Lorsque l'on devient initié, que ce soit au Reiki ou à un autre ordre spirituel, on ne peut pas faire machine arrière. Le chemin est devant. "Derrière" appartient au passé, à l'inertie, et l'on ne peut y retourner sans prendre le risque de se retrouver bloqué dans une énergie appartenant au passé, avec laquelle on ne peut plus être en résonnance. Ne pas accepter le changement engendre la souffrance. La chenille qui devient papillon ne peut plus redevenir chenille, même si elle a peur de voler ! C'est la situation juste pour elle de devenir un papillon.

Accepter le changement

Tout initié se retrouve un jour confronté aux limitations qu'il s'est, plus ou moins, imposé mentalement. Si le papillon est persuadé qu'il ne peut voler à plus de deux mètres, il n'ira pas au-delà. Ce qui est la réalité pour lui, est, en vérité, illusoire. Lui dévoiler qu'il serait capable de voler plus haut pourrait le perturber et l'effrayer car l'inconnu engendre souvent la peur. Ouvrir plus grand son champ de vision et monter plus haut, grâce à l'initiation, implique que vous ayez un bon port d'attache, sinon, vous risquez de vous effondrer. Voilà pourquoi l'ancrage est primordial, voilà pourquoi vos deux pieds doivent être bien sur terre. Plus le port d'attache est solide, plus vous pourrez monter et accéder à la connaissance. Tous ceux qui prétendent être en contact avec des plans supérieurs sans être ancrés sont dans l'illusion et la confusion mentale. Ils se retrouvent confrontés aux problèmes d'ego.

Maître Ueshiba, fondateur de l'aïkido disait :

Perdez la voie / Et vous pénétrerez / Sur un mauvais chemin; 

Ne laissez pas les rênes / Au cheval fou de votre cœur.

L'ego

L'ego est un écueil dans lequel nous risquons tous de tomber si nous ne restons pas vigilants. Poser ses mains sur une personne lors d'un traitement Reiki ne donne aucun droit, ni aucun pouvoir sur elle. De même qu'il est faux de croire que l'initiation rende meilleur ! Un initié n'est pas supérieur aux autres, il est en recherche et en cours d'évolution, comme tout le monde. Il serait également complétement illusoire d'imaginer que le praticien Reiki est à l'origine de la guérison d'un receveur. L'initié est un intermédiaire, les "mains" du Reiki. La guérison n'appartient qu'au receveur. Le Reiki n'est la propriété de personne et il ne peut être ni repris, ni échangé... Dès qu'on limite le Reiki, ce n'est plus du Reiki.

Pour conclure, la voie du Reiki est sacrée, exigeante et simple.

Mais la simplicité n'est pas la facilité. Se faire initier au Reiki, c'est accepter de se transformer, de devenir plus responsable et meilleur. C'est un cadeau merveilleux, que nous devons à Mikao Usui et à tous ceux qui nous ont précédés dans la voie du Reiki.