thI4Y92YT12Le reiki désigne l’énergie universelle de vie, cette énergie qui anime tout être vivant.

Le reiki constitue aussi une technique de soin qui permet de se relier à cette énergie et de la faire couler en nous à foison, autant que de besoin. Mais pour que cette énergie soit pleinement active, nous devons être préalablement animé d’une intention particulière : la bonne motivation.

Cette motivation juste constitue la véritable clef de la pratique. Sans elle, rien ne peut se faire. Avec elle, tous les champs du possible sont ouverts. Tout comme la clef tournée met le moteur en marche, ce qui permet à la voiture d’avancer, la motivation juste active en nous l’énergie de vie, laquelle nous permet de nous épanouir pleinement.

Quelle est la nature de cette motivation ?

C’est l’orientation générale que nous donnons à notre esprit : chercher à alléger la souffrance, à apporter une paix et un bonheur durables, pour soi et pour les autres êtres.

Cette motivation n’émane pas de l’extérieur : il nous appartient de la générer, de l’activer en nous et de la fortifier sans cesse. Rappeler régulièrement cette motivation à notre esprit constitue donc une nécessité, sans quoi notre pratique ne manquerait pas de se dessécher et de s’enfermer dans un formalisme stérile. Nos résultats nous décevraient bientôt et l’on se dirait ou bien " Je ne suis bon à rien !", ou bien " le reiki ne marche pas !", ces deux conclusions étant également fausses !

Comment procéder ?

Il est tout d’abord sage de rechercher des bienfaits pour soi. Commencer par soi, chercher à être en bonne santé, c’est avoir conscience de notre responsabilité dans le processus de guérison. Car si nous ne prenons pas soin de nous, qui le fera à notre place ?

Mais nous découvrons bientôt que prendre soin de soi n’est peut-être pas suffisant. Car si les êtres qui nous sont chers se portent mal, notre satisfaction ne peut être ni complète, ni durable. S’éveille alors en nous l’envie d’aider les autres personnes. Et ce désir n’a pas de limite : il peut s’étendre à l’ensemble des êtres vivants.

Cet idéal, le sage indien, Shantideva, l’a exprimé à la perfection : "Tant que l’espace durera et tant que les êtres humains demeureront, puissé-je moi aussi demeurer afin de dissiper les souffrances de l’infinité des êtres. "

En quoi cette aspiration altruiste nous est-elle utile ?

Cette motivation juste donne un sens à nos actes, mêmes les plus ordinaires, les plus quotidiens. Car nous savons alors que ce que nous faisons a vraiment de l’importance. Notre vie a vraiment de la valeur. Alors, progressivement, s’éveille en nous une joie profonde.

Quel est alors l’effet du reiki ?

Animé par cette motivation juste, le reiki peut alors déployer pleinement sa puissance.

Toutes les réalisations qui sont soutenues par cette aspiration vont se trouver grandement facilitées.

Le reiki vient ainsi fertiliser tout le champ de notre action, c’est-à-dire nos pensées, nos paroles et nos actes corporels.

Nos pensées deviennent plus posées, plus constructives et plus joyeuses. Nous prenons pleinement plaisir à vivre. Notre parole devient plus assurée, plus ferme. Les idées, les projets jaillissent naturellement et nous disposons de l’énergie pour les mener à bien.

Bien sûr, les difficultés de la vie demeurent. Elles sont nécessaires pour nous faire évoluer. Mais nous les vivons autrement : nous y faisons face et nous progressons en les dépassants. Nous gagnons ainsi en sagesse, en maturité.

Le reiki agit alors en nous comme un véritable catalyseur. Tout se passe comme dans Le Chat Botté : avec la reiki, nous chaussons d’un seul coup les bottes de sept lieues !

Les projets que nous pouvons alors concrétisés sont extrêmement variés et couvrent le champ entier des aspirations humaines : retrouver un nouveau poste après un licenciement, ou bien démissionner et se mettre à son compte; rencontrer un conjoint avec lequel vivre une vie heureuse, ou au contraire quitter un conjoint devenu désagréable; mieux vivre au quotidien avec une maladie, ou au contraire accélérer un processus de guérison; obtenir une autorisation prolongée de séjour sur le territoire, ou au contraire partir vivre à l’étranger …

Tous ces changements de vie demandent de l’énergie, beaucoup d’énergie. Ce sont quelque uns des projets que portaient en elles certaines personnes que j’ai initiées au reiki. Et ces projets ont pu voir le jour parce qu’ils correspondaient à une aspiration juste et légitime. Ce qui n’était pas possible, l’est alors devenu grâce au reiki.

Le reiki nous aide pour des choses légères, telles que soigner son chat ou trouver une place en crèche. Mais il nous soutient aussi face à des événements graves, tels que surmonter un deuil ou soutenir une personne entre la vie et la mort. Il aide à cicatriser les blessures les plus profondes et les plus anciennes, et à vivre enfin en paix. Pour cela il est nécessaire que la personne qui effectue le soin ait profondément envie de faire du bien à autrui, et il faut que la personne qui reçoit le soin soit vraiment déterminée à aller mieux. Alors le processus de guérison se trouve pleinement à l’œuvre et des choses peu étonnantes peuvent advenir.

Comment procéder dans la pratique ?

Personnellement, avant tout soin ou tout auto traitement, je génère cette motivation juste dans mon esprit : je souhaite apaiser la souffrance et concourir à installer un bonheur durable pour moi ou pour autrui.

Lors d’un soin, je m’ouvre à l’autre personne, sans jugement. Je me rends poreux, réceptif. Je mets mon " moi " entre parenthèses afin de me rendre pleinement disponible pour autrui et de pouvoir l'aider au mieux de mes possibilités.

Je sais que je ne suis qu’un intermédiaire, un maillon dans l’immense chaîne qui relie les êtres les uns aux autres. Et je me sens bien dans ce rôle, je me sais à ma vraie place.

J’invoque les maîtres qui m’inspirent. Je laisse l’énergie circuler à travers moi et je la transmets par apposition des mains. Je prie pour que le meilleur advienne à cette personne car je sais qu’il n’y a pas de pensée plus élevée que celle-ci.

Je clos enfin la pratique par une dédicace : je dédie les mérites accumulés par cette pratique au bénéfice de tous les êtres.

Conclusion

L’intention juste constitue bien le cœur de la pratique du reiki. Les bienfaits qu'il procure sont en relation étroite avec la force et la qualité de notre motivation.

Les résultats du reiki peuvent nous paraître extraordinaires. Ils le sont effectivement, tout en étant bien réels. Ils échappent simplement au champ de nos expériences ordinaires.

D’ailleurs, un contemporain de Louis XIV n'aurait pas manqué de croire fou celui qui aurait parlé de navettes spatiales. Cela n’empêche pourtant pas celles-ci de décoller aujourd’hui !

Indépendamment même du reiki, cette intention juste est présente dans toutes les traditions. La poursuite de cette aspiration constitue la façon authentique de vivre notre vie. Aussi, puisqu'il n’y a aucune mauvaise action à souhaiter le meilleur à tous les êtres, pourquoi nous en abstenir ?

Christian Ledain